Heglyn Pimenta

heglyn [at] gmail.com
Titre de la thèse: 
Le trait de nasalité vocalique en portugais : une étude phonologique, dialectologique et diachronique
Résumé de la thèse: 

Dans le cadre de notre thèse, nous analyserons, en synchronie et en diachronie, le trait de nasalité vocalique en portugais. Cette langue étant – à côté du français et du polonais – l’une des seules langues européennes à titre officiel à avoir des voyelles nasales qui s’opposent (au moins en surface) aux voyelles orales, ce sujet a déjà suscité de nombreuses recherches, réalisées surtout dans le cours du dernier siècle. Ces recherches portent, d’un côté, sur les changements phonétiques ou analogiques à l’origine de la convergence des terminaisons latines ANE, -ONE, -ANU, -UDINE, ANT et -UNT dans la diphtongue nasale -ão et, de l’autre, sur le statut des voyelles nasales : voyelles nasales phonologiques (/Ṽ/), ou rimes syllabiques lourdes (/VN/ ou /VV/, où la voyelle nasale est considérée comme une diphtongue). En partant du fait que ces deux thèmes sont liés de façon indissoluble – un modèle phonologique du vocalisme et de la structure syllabique du portugais étant indispensable à la compréhension des changements diachroniques qui ont mené à leur formation –, nous procéderons, dans une première étape, à l’analyse critique des recherches menées sur la structure syllabique et les voyelles nasales de cette langue. Dans une deuxième partie, nous proposerons une nouvelle analyse synchronique de la structure syllabique du portugais et de la façon dont s’y insère le trait de nasalité vocalique. Cette analyse sera fondée sur Phonologie du Gouvernement et, plus particulièrement, sur le modèle dit du « CV strict », où les structures à constituants hiérarchisés sont remplacées par des relations latérales entre éléments occupant différentes positions syllabiques. Ensuite, nous passerons à la partie diachronique de l’étude, où nous comptons montrer comment le modèle proposé aide à expliquer les changements phonétiques qui ont mené à la constitution du système vocalique du portugais moderne, ainsi que la divergence entre celui-ci et les dialectes galiciens, telle qu’elle ressort des textes produits entre le XIVème et le XVIème siècles.

Directeur(s): 

Joaquim Brandão de Carvalho

Équipe de rattachement: 
Langues, Grammaire, Modélisation (LaGraM)
Année d'inscription: 
2012