Naouel Zoghlami

nawelzoghlami [at] gmail.com
Titre de la thèse: 
Processus ascendants et descendants en compréhension de l’oral en langue étrangère – Problèmes et retombées didactiques pour la compréhension de l’anglais (soutenue en 2015)
Résumé de la thèse: 

Résumé (thèse rédigée en anglais)
Cette thèse s’intéresse à la relation complexe entre processus ascendants (bottom-up) et processus descendants (top-down) dans la compréhension de l’oral L2 ; c’est-à-dire entre l’utilisation du signal sonore et de l’input linguistique d’une part, et l’intégration de connaissances diverses (linguistiques, discursives, pragmatiques, générales) d’autre part. Malgré de nombreux travaux en psycholinguistique, en acquisition des langues étrangères (L2) et en didactique (par exemple, Cutler & Clifton, 1999 ; Field, 2008; Rost, 2002 ; Brown, 1990), notre connaissance des processus cognitifs complexes de l’écoute ainsi que l’effet de certains facteurs sur la compréhension de l’oral restent à approfondir. Une appréciation plus fine de ces processus est indispensable aux questions relatives à l’enseignement et à l’apprentissage de la compréhension de l’oral en L2.
Partant du principe que l’écoute a la même architecture cognitive en L1 et L2, nous commençons par un résumé – et une synthèse – des modèles psycholinguistiques récents de la compréhension de l’oral en L1. Nous examinons également les principaux facteurs rendant la compréhension difficile. Notre résumé des études en L2 consacrées au rôle de l'information descendante et au comportement stratégique des auditeurs L2 souligne la contribution importante de la métacognition. Nous tenterons donc ici de clarifier un certain flou terminologique qui caractérise ces travaux, et nous proposerons un
modèle qui fait part de la métacognition dans la compréhension unidirectionnelle de l’oral en L2. Nous présentons ensuite les résultats d'une étude que nous avons menée pour analyser la contribution exacte de certains facteurs à l'écoute en L2.
Les participants à cette étude sont des enseignants (n=23) et surtout des apprenants (n=226) français et tunisiens de l’anglais. En s’appuyant sur des méthodes multiples, à la fois quantitatives (différent tests et questionnaires) et qualitatives (questionnaires, tâches de réflexion à haute voix - Ericsson & Simon, 1993 - et de dévoilement graduel - gating, Grosjean, 1980), nous nous interrogeons: 1) sur les facteurs perçus par les apprenants et les enseignants comme étant déterminants dans la compréhension de l’anglais oral ; 2) sur la contribution relative de la compétence linguistique en L2, la discrimination
auditive, la reconnaissance lexicale, et les compétences en méta-compréhension à une compréhension auditive réussie; 3) sur les problèmes que rencontrent nos auditeurs L2 lors de l’écoute, et sur les comportements stratégiques adoptés pour y faire face. Nous regardons plus particulièrement (pour ces différents paramètres) les différents niveaux de compétence en compréhension des sujets (avec une analyse poussée des auditeurs compétents et des auditeurs moins-compétents), ainsi qu’à de possibles
influences de deux langues maternelles distinctes (français vs arabe tunisien).
Nos analyses montrent : 1) ce que les apprenants et les enseignants perçoivent comme facteurs influant la compréhension de l’oral diffère relativement de ce qui la rend réellement problématique; 2) que la reconnaissance des mots et la connaissance lexicale contribuent significativement à la variation dans la
compréhension, avec la reconnaissance des mots étant le prédicteur le plus fort ; 3) que les problèmes rencontrés en temps réel sont principalement de bas-niveau (segmentation de la parole), et que si les stratégies généralement contribuent à la compréhension, elles ne sont pas discriminatoires. Ce qui distingue donc l’auditeur compétent du moins-compétent est son traitement formel (plus efficace et automatique) et non pas stratégique de l’information orale. Ces résultats sont discutés en rapport avec notre cadre théorique et selon une perspective pédagogique.
Mots clés: compréhension de l’anglais oral, étudiants français et tunisiens, processus ascendants et descendants, reconnaissance lexicale, intégration et modèle de situation, charge cognitive, dévoilement graduel, réflexions à haute voix, analyse comparative

Directeur(s): 

Pr. Heather HILTON

Équipe de rattachement: 
Langage, Cognition et Acquisition (LCA)
Année d'inscription: 
2010
Publications récentes: 

Zoghlami, N. (à paraître en janvier 2016). La compréhension de l’anglais oral (L2) : Processus cognitifs et comportements Stratégiques. Cahiers de l’APLIUT : Stratégies, engagement et ergonomie cognitive, 35/1. https://apliut.revues.org/4985

Zoghlami, N. (2014). Testing L2 listening proficiency: Reviewing standardized tests within a competence-based framework. In P. Lelercq, A. Edmonds & H. Hilton (eds.) Measuring L2 Proficiency: Perspectives from SLA (pp.191-207). Bristol : Multilingual Matters.

Zoghlami, N. (2012). L2 and L4 Listeners’ metacognitive awareness: which strategies are reported? A crosscultural comparative study. In A. Akbarov and V. Cook (eds), Approaches and Methods in Second and Foreign Language Teaching (pp. 421-444). Sarajevo : IBU Publications.

Communications orales: 

Communications orales dans des colloques internationaux avec comité de sélection
Zoghlami, N. & Hilton, H. (2015). Perceiving L2 speech: A gating experiment with French and Tunisian listeners of different ability. EUROSLA 2015, the 25th Annual Conference of the European Second Language Association, Aix-en-Provence, 26-29 aout 2015.

Zoghlami, N. (2014). Think-aloud reports: towards an understanding of the cognitive processes of spoken English (L2) comprehension. Colloque des Etudiants-chercheurs en Didactique des Langues et en linguistique (CEDIL’14), Université Stendhal-Grenoble3, Grenoble, 24-27 juin 2014.
Zoghlami, N. (2013). The correlation between metacognitive awareness and listening performance: Evidence from French learners of English and implications for future research and teaching. 5th AILA-Europe Junior Researcher Meeting, Trinity College, Dublin, 17-20 juin 2013.
Hilton, H. & Zoghlami, N. (2013). Variables individuelles et apprentissages de l’anglais à l’école primaire en France. Colloque « Chaque enfant peut réussir en langues ». UHA Mulhouse, 13-15 mai 2013.
Zoghlami, N. (2012). L2 and L3 Listeners’ metacognitive awareness: which strategies are reported? A crosscultural comparative study. 2nd International Conference on Foreign Language Teaching and Applied Linguistics (FLTAL). International Burch University, Sarajevo, Bosnie, 4-6 mai 2012.
Zoghlami, N. (2012). Testing L2 proficiency: Reviewing the OPT and the FCE listening sections within a competence-based framework. Atelier international sur l’évaluation du niveau des apprenants d’une L2, Université Paul Valéry, Montpellier III, 24-25 février 2012.
Zoghlami, N. (2011). Conscience métacognitive et compréhension de l’oral en anglais L2 : étude pilote. SNUGLS, Université Sorbonne Nouvelle, 9 avril 2011.
Communications orales dans des colloques nationaux avec comité de sélection
Zoghlami, N. (2015). Traitement automatique ou stratégique en compréhension de l’anglais (L2) oral? 55ème Congrès de la SAES: Atelier Linguistique, Université de Toulon, 4-6 juin 2015.
Zoghlami, N. (2015). Sommes-nous assez engagés dans l'enseignement de vocabulaire L2 ? Le cas des étudiants de droit apprenant l’anglais (L2). 55ème Congrès de la SAES: Atelier GERAS, Université de Toulon, 4-6 juin 2015.
Communications affichées dans des colloques internationaux avec comité de sélection
Zoghlami, N. (2015). L2 listening problems and strategies: A new framework. The 8th Anéla Conference, Egmond aan Zee, Pays Bas , 22-23 mai 2015.
Zoghlami, N. (2012). Assessing L2 and L3 students' metacognitive awareness of listening comprehension. 4th UK Cognitive Linguistics Conference. King’s College London (KCL), Angleterre, 10-12 juillet 2012.

Enseignements: 

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (détails p.4)
2015-2016 Chargée de cours (80h en cours) SABI University, Paris.
                Chargée de travaux dirigés (18h), Université Paris 8, CDL UFR Langues et Cultures Étrangères
2013-2015 ATER (2x192h), Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy, Université de Lorraine – UFR LANSAD, Anglais pour non-spécialistes, tous niveau.
2012-2013 Chargée de travaux dirigés (20h), Université Paris Est-Créteil, UFR de Lettres, niveau L3 LEA.
                Chargée de cours (60h), SABI Université, Paris.
2011-2012 Chargée de cours (40h), Graduate School de l’École Polytechnique, PariTech.
2005-2010 Assistante Contractuelle1 (195hx5), Institut Supérieur des Langues de Tunis, Département d’Anglais, tout niveau LLCE et LEA.
2005-2007 Vacataire (80h), Programme National, Institut Supérieur des Langues de Tunis (ISLT) Anglais pour doctorants d’autres disciplines
2003-2004 Chargée de cours (40h), Institut Bourguiba des Langues Vivantes.

Valorisation de la recherche : 

Forum des Sciences Cognitives (éditions 2012 et 2013)
Activités : co-organisation de la présence du laboratoire au Forum, présentation d’un poster sur la
compréhension de l’oral en langue étrangère (difficultés et pistes méthodologiques).