Sandrine Petit

sandeliepetit [at] gmail.com
Titre de la thèse: 
LIENS ENTRE GESTES ET SIGNES : ANALYSE SÉMANTIQUE ET INTERACTIONNELLE DANS DES CORPUS ENTRE SOURDS ET ENTENDANTS
Résumé de la thèse: 

Résumé

Nous proposons une analyse sémantique et interactionnelle des liens tendus entre les gestes, les regards, la mimo-gestuelle co-verbale et asynchrone (non lexicalisés) chez les entendants  avec les signes chez les Sourds.

Ainsi, nous souhaitons  discuter de l’existence  de racines communes entre la gestuelle des entendants et les signes des LS pour mettre en avant la pertinence  de notre propos : geste & signe ont  une même genèse de processus d’iconicité linguistique, pour servir  toute la gestualité humaine dans le but d’incarner l’idée. C’est-à-dire que nous voulons parvenir à une iconicité fondatrice sur laquelle les langues se sont formées, quelques soient les signifiants, vocaux ou gestuels.   

Les premiers résultats d’analyses de corpus vidéo entre locuteurs entendants de langues différentes dans l’exercice d’une explication d’un tour de magie, nous permettent d’envisager des points de rencontre qui prouveront  l’existence de mécanismes analogues entre la gestuelle des entendants et la LS des Sourds,  confortant la pertinence  de notre propos  d’une genèse de processus d’iconicisation linguistique pour toute la  gestualité humaine. Nous avons aussi la  volonté de tenter de clarifier le « mystère du code posturo - mimo - gestuel » en montrant  que le geste humain,  quel que soit son incarnation (signe ou geste) est toujours présent lors d’une communication entre sourds ou entre entendants. En effet, en  revisitant  la gestualité humaine nous soumettrons l’idée  qu’elle n’est pas un second temps, une substitution mais bien un acteur de premier plan qui structure le récit.  

Enfin, nos analyses ont  révélé  qu’il existerait une zone de la pensée qui n’est pas en relation directe avec la parole vocale, ce qui va à l’encontre de l’ensemble des études relatives aux gestes co-verbaux qui considèrent que : le geste et la parole sont issus d’un seul et même système communicationnel, appelé bimodalité. Ainsi, la parole et le geste semblent être issus de capacités cognitives indépendantes fonctionnant simultanément et s’entrelaçant dans le temps. 

Ce constat nous encourage à fonder le dessein que l’issue de ce  travail pourra servir de base à une méthode didactique qui inclura le geste/le signe pour ouvrir le champ d’une acquisition de la langue des signes par des adultes. Cette méthode  sera étendue  en considérant le geste et le signe pour impacter l’apprentissage d’une  langue dite seconde.

   

 Abstract

Links between gestures and signs: semantic and interactional analysis in corpus between deaf and hearing

We propose a semantic analysis and interactional links strung between gestures, looks, mimo-gestural co-verbal and asynchronous (not lexicalized) in hearing with signs in Deaf.

Thus, we wish to discuss the existence of common roots between the gestures of hearing and LS signs to highlight the relevance of this discussion: gesture  and sign have the same genesis of linguistic iconicity process to serve all human gestures in order to embody the idea. That is to say that we want to achieve iconic founder on which languages ​​were formed, regardless of the signifiers, voice or gesture.

The first results of video corpus analysis between hearing speakers of different languages ​​in the course of an explanation of a magic trick, allow us to envisage meeting points that will prove the existence of similar mechanisms between gestural LS of hearing and Deaf, confirming the relevance of our genesis about a language iconicisation process for the whole human gestures. We also will try to clarify the "mystery code posturo - mimo - gestural" by showing that human gesture, whatever its incarnation (sign or gesture) is always present during a communication between deaf and between hearing people. Indeed, revisiting human gestures we will submit the idea that it is not the second time, a substitution but a leading player that structures the narrative.

Finally, our analyzes revealed that there is a region of thought that is not directly related to speech voice, which runs counter to all the studies on co-verbal gestures that consider : the gesture and speech are from a single communicational system, called bimodal. Thus, speech and gesture seem to be independent from operating simultaneously and cognitive abilities intertwining over time.

This finding encourages us to base the intention that the outcome of this work will be the basis for a didactic method will include the gesture / a sign to open the field of acquisition of sign language by adults. This method will be extended considering the gesture and the sign to impact the learning of a second language known.

 
Directeur(s): 

Marie - Anne SALLANDRE

Équipe de rattachement: 
Langues des Signes et Gestualité (LSG)
Année d'inscription: 
2015
Communications orales: 

 

Acte de colloque à comité de lecture

PETIT, Sandrine. (2016). « Links between gestures and signs : semantic and interactional analysis of signed and spoken discourse ». Book of abstracts of Language and Enaction, Organization committee - LangEnact -Blaise Pascal- Clermont 2 University,  France,  69 - 70.

 

Article de revue à comité de lecture

PETIT, Sandrine. (Prép). « Links between gestures and signs : semantic and interactional analysis of signed and spoken discourse ».  Revue Signifiances - Signifying, n° (Prép).

 

Présentation orale dans colloque internationale à comité de sélection

PETIT, Sandrine. (2016). « Links between gestures and signs : semantic and interactional analysis of signed and spoken discourse ». Colloque international  Language and Enaction. -Langenact . Sense - making, Embodiment, Interaction - Université  2 Blaise Pascal - Clermont - Ferrand, June 1 - 2 - 3, 2016.

 

Présentation Poster dans colloque internationale à comité de sélection

PETIT, Sandrine, SALLANDRE, Marie - Anne. (2016). « Links between gestures and signs: semantic and interactional analysis of spoken and signed discourse », Poster, 7th Conference of the International Society for Gesture Studies (ISGS), Paris, 21 July 2016.

 

Participation à des actions collectives de valorisation de la recherche 

Participation au Forum des Sciences Cognitives, Université Descartes - Paris V,  tenue du stand du laboratoire Structures Formelles du Langage, équipe LSG, 2016.

Participation au comité d'organisation du Colloque Jeunes Chercheurs CLI - Cognition - Langage - Interaction -  « Constructions du sens - sens des constructions », Université Paris 8, des 13 et 14 octobre 2016.