[Grammaires créoles] Saul Dulcio (Faculté de Linguistique appliquée, UE Haiti)

17
juin.
2024.
14h00
16h00
L'auxiliaire d'habituel KONN en créole haïtien

Salle 124 Pouchet & zoom
https://cnrs.zoom.us/j/98363823173?pwd=S3VPN0JFQTRMaHBYTUZJT0ZKUHliZz09
Meeting ID: 983 6382 3173 Passcode: zcvFv6

retour à la page du Séminaire Grammaires créoles

Saul Dulcio (Faculté de Linguistique appliquée, UE Haiti)

L'auxiliaire d'habituel KONN `savoir' en créole haïtien

Des auxiliaires aspectuels dérivés d’un verbe du type CONNAITRE sont attestés à travers les langues. Heine & Kuteva (2002 : 187-188) relatent le rapport lexico-sémantique (konn en CH /kan en créole des Iles Vierges/ kone en créole de la Nouvelle Calédonie) et la grammaticalisation commune entre les pidgin et les créoles. Pour l’haitien (CH), Fattier (2003) souligne la différence sémantique entre KONN(EN) lexical et KONN auxiliaire en CH, Degraff (2007) évoque l’ambigüité du marqueur aspectuel KONN en CH.

(1) M pa konn al Nouyòk (CH)
     1SG NEG AUXkonn aller New York
     Je n’ai pas l’habitude d’aller à New York (konn auxiliaire < fr. avoir l’habitude de

La présente étude analyse les différences entre le verbe lexical KONN(EN) < fr. «connaitre, savoir» et l’auxiliaire habituel KONN en CH, suivi par une comparaison de l’auxiliaire KONN en CH avec l’auxiliaire ZNATI `savoir' en croate étudié par Kovac (2023).

Pas d'interprétation en LSF