Christelle GERARD

Année d'inscription
2021
Équipe de rattachement
Sourds et langues des signes
Titre de la thèse
Approche exploratoire des interactions gestuelles, avec leur entourage, d’adultes avec trouble du spectre de l’autisme (TSA) dits "non verbaux" en contexte écologique d’exposition à la langue des signes française (LSF).
Directeur(s)
Résumé de la thèse

Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) sont caractérisés, entre autres, par des difficultés à communiquer et interagir socialement (American Psychiatric Association (2013). Diagnostic and statistical manual of mental disorders (5th ed.). APA). Certaines personnes avec TSA n’acquerront jamais (ou très peu) de moyens d’expression (voir, par ex., Rapin & Dunn, 2003). Dans ce contexte, le recours compensatoire à des techniques augmentatives non linguistiques de communication multimodale, c’est-à-dire à des outils d’aide à la communication exploitant simultanément plusieurs canaux (visuel, visuo-gestuel, audio-vocal), du type Makaton ou PECS *, s’est largement développé. En France, leur usage fait partie des recommandations de bonne pratique de la Haute Autorité de Santé (2017).

Toutefois, certaines personnes avec TSA ne parviennent pas à tirer parti de ces systèmes d’aide à la communication, ou bien, au fil du temps, les dits systèmes ne répondent plus à leurs besoins. Ces personnes restent dès lors privées de tout moyen d’expression. Ceci peut conduire au développement de troubles associés, tels que des troubles du comportement, qui compromettent leur inclusion sociale. Il y a là un défi pour l’accompagnement de ces personnes avec un TSA et ce, tout au long de leur vie.

En nous appuyant sur des travaux montrant les bénéfices de l’acquisition d’une langue des signes pour des enfants avec TSA dits « non verbaux » (voir, parmi d’autres Kurt, 2011 ; Adam, 2020), nous proposons d’explorer les apports potentiels d’une langue, la langue des signes française (LSF), auprès d’adultes avec TSA non verbaux pour lesquels les techniques augmentatives non linguistiques du type Makaton ou PECS n’ont pas fourni ou ne fournissent plus de résultats satisfaisants.

* Le Makaton est un outil d’aide à la communication qui utilise des signes décontextualisés de la LSF et/ou des pictogrammes, associés à des mots du français oral. Le programme d’apprentissage PECS  (Picture exchange communication system) est un outil de communication par échange d’images.

Communications orales

Gérard, C. & Vanbrugghe, A. (2022), « Observations et analyses des compétences socio-communicatives et langagières d’un jeune adulte avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) dit non verbal exposé à la langue des signes française (LSF) », Journée d'études internationale Exposition à une langue des signes de personnes avec troubles du spectre de l’autisme : bilan des recherches et expérimentations, 1er juillet 2022, Université Paris 8. 

Gérard, C. (2022), « Approche exploratoire des interactions gestuelles, avec leur entourage, d’adultes avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) dits « non verbaux » en contexte écologique d’exposition à la langue des signes française (LSF). », Journée d’accueil des nouveaux doctorants Laboratoire Structures Formelles du Langage, 21 janvier 2022, Université Paris 8.

Valorisation de la recherche
  • Co-organisation d'évènements scientifiques 

Journée d'études internationale : Exposition à une langue des signes de personnes avec troubles du spectre de l’autisme : bilan des recherches et expérimentations (1er juillet 2022), Université Paris 8
Membre du comité d’organisation