[Sem UMR] Evangelia Vlachou (Université Nationale et Capodistriène d’Athènes)

Titre: 
La sémantique des constructions être-modifieur de degré-nom : une étude comparative français-grec
Date: 
Lundi 24 Janvier 2022 - 14:00
Lieu détaillé: 

Visioconférence

Description: 
Evangelia Vlachou (Université Nationale et Capodistriène d’Athènes)
La sémantique des constructions être-modifieur de degré-nom : une étude comparative français-grec

L’affinité des modifieurs de degré (MD) avec les adjectifs a été discutée à plusieurs reprises dans la littérature (voir Kennedy & Mc Nally 2005 entre autres). Quand même, les MD peuvent aussi modifier d’autres catégories syntaxiques, dont les noms (voir Morzycki 2005, 2009, 2011, Sassoon 2007, de Vries 2010, Xie 2010). Dans cette présentation, nous abordons le sujet de la sémantique des phrases du type être+très+nom du français (p.ex. Marie est très salade/sport/jupe). Adoptant Huang (2006), nous proposons que, dans ce genre de constructions, très est un modifieur de degré qui prend comme argument la propriété nominalisée d’un nom et le rend en une fonction propositionnelle afin de le transformer en un prédicat gradable comme aimer+nom. Pour ce faire, nous discutons aussi l’idée que les modifieurs de noms gradables introduisent une échelle de prototypicalité à la Morzycki 2011. La comparaison avec le grec qui emploie un para-défini à la place de très (I Maria ine tis salatas/tu sport/tis fustas) indique que cette hypothèse semble être sur la bonne voie.