Maria Rosaria D'Angelo

rosaria.dangelo [at] yahoo.fr
Titre de la thèse: 
L' acquisition des expressions additives en italien langue étrangère: construction de la cohésion discursive
Résumé de la thèse: 

Mon travail de recherche a comme objectif d'analyser l'expression des fonctions additives en italien langue étrangère lors de la constuction de la cohésion discursive dans une tache narrative spécifique. Pour attendre ce but, j'ai recherché 45 francophones apprenants de l'italien L2 à interviewer. En ce que concerne les informateurs il s'agit de trois groupes d'apprenants de l'italien L2 de niveaux différents (A1-B1-C1), qui seront comparés à deux groupes de controle(italophones et francophones natifs).Le support grâce auquel les données ont été recueillies est une histoire par images, dite "tache additive" qui a été proposée par Dimroth 2002 et qui a dejà été utilisée par d'autres chercheurs (cf.p.ex;Benazzo et al. 2004 et Giuliano 2012).Il s'agit d'un recit de fiction qui est extrait pour éliciter les moyens linguistiques marquant les différents types de relations additives.Le locuteur raconte une histoire en ligne à mesure que l'expérimentateur fait défiler devant ses yeux les planches qui présentent l'histoire , où deux personnages accomplissent plusieurs actions similaires dans des moments distincts.L'objectif de mon analyse est de: a) détecter les moyens employés par les natifs francophones et italophones ( groupes de contrôle) pour exprimer l'additivité au sens temporel aussi bien que de quantité concrète lors de la construction de la cohésion discursive; b) comparer les moyens exploités par les natifs aux moyens additifs utilisés par les apprenants à différents niveaux d'interlangue et les fonctions qu'ils leur attribuent; c) détecter le rôle du transfert à differents niveaux de compétence.L'hypothèse de départ est que l'analyse des données provenant des apprenants francophones de l'italien en comparaison avec celles qui ont été recueillies en italien et en français auprés des locuteurs natifs, devrait pouvoir conduire à identifier l'influence du niveau du lecte des apprenants sur la gestion de la cohésion discursive et l'influence de la langue maternelle dans la mise en oeuvre des procédés linguistiques disponibles en LE, mais également contribuer à la description des particules de portée en italien.Mon objectif est de montrer comment l'étude de l'acquisition d'une langue apporte des éléments pertinents et complémentaires par rapport aux descriptions grammaticales existantes. Ma recherche vise donc à mieux développer la réflexion sur les apports des travaux en acquisition pour la didactique et l'enseignement des langues étrangères, en occurrence de l'italien.

 

Directeur(s): 

Marzena Watorek

Équipe de rattachement: 
Langage, Cognition et Acquisition (LCA)
Année d'inscription: 
2012
Communications orales: 

1)Sous le titre "Anche et ancora dans les discours narratif et descriptif des locuteurs italophones: interaction entre la structure informationelle et linguistique" - Colloque international Langue, Cultures et Médias en Méditerranée: Textes, Discours, TICS/TICEs et Frontiéres  - 20.22/10/2014 Ouarzazate.Maroc.   

2)Sous le titre "La publicité télévisuelle humoristique: vers une nouvelle représentation du genre féminin" - 5éme  édition du congrès international Langues, cultures et médias en Mediterranèe: Genres, goûts, odeurs et couleurs - 23.25/10/2018 Fès. Maroc.

3)Sous le titre"Anche et ancora dans le discour narratif des locuteurs italophones: interaction entre la structure informationelle et linguistique"- Colloque international jeunes chercheurs Travaux d'aujourd'hui, chercheurs de demain.25.26.27/01/19 Université Catholique de Lublin Jean - Paul II