réunion LCA

Titre: 
réunion LCA
Date: 
Lundi 14 Octobre 2019 - 14:00 à 16:30
Lieu détaillé: 

Pouchet, salle à confirmer

Description: 

Francesca La Russa

Les effets du feedback correctif écrit sur la production écrite et orale d’apprenants d’italien langue étrangère au lycée.

Si les chercheurs en acquisition des langues s’accordent généralement à penser que le feedback correctif, c’est-à-dire l’intervention de l’enseignant en réponse à l’erreur de l’apprenant, joue un rôle dans le développement des compétences de l’apprenant, l’identification de la technique corrective écrite la plus appropriée pour favoriser ce développement est encore débattue (cf.  Bitchener et Storch, 2016). Parmi la multitude de techniques correctives, le feedback direct – c’est-à-dire la reformulation de la forme erronée - et le feedback indirect - c’est-à-dire le fait de signaler la forme erronée de manière implicite - sont les plus étudiées.
Si l’efficacité de la correction dépend en partie de la technique adoptée par l’enseignant, la manière dont les apprenants élaborent la correction peut affecter également son potentiel acquisitionnel (cf. Storch et Wigglesworth, 2010).
Notre travail se propose de comparer les effets des deux techniques correctives susmentionnées dans le processus d’acquisition en L2 et, en même temps, d’évaluer l’impact des autres variables qui affectent l’assimilation du feedback.
Pour ce faire, nous avons conduit une étude expérimentale sur 30 apprenants francophones qui étudient l’italien comme troisième langue étrangère au lycée. Ils ont été répartis en trois groupes : un groupe a reçu feedback direct, un groupe a reçu feedback indirect et un groupe de contrôle n’a pas reçu de feedback. Le protocole d’enquête a prévu : un pré-test oral et écrit, une phase de traitement avec le feedback correctif écrit (écriture - correction - révision), un post-test immédiat et un post-test différé oral et écrit.
Les résultats obtenus montrent que les groupes qui ont reçu du feedback écrit obtiennent des meilleurs résultats par rapport au groupe de contrôle, tant dans la révision du texte que dans les productions écrites et orales successives. Le niveau d’engagement des apprenants dans l’élaboration de la correction affecte leurs résultats. Quant à la comparaison entre les deux techniques correctives, le feedback indirect semble être plus efficace sur la révision du texte, par contre le feedback direct s’avère plus efficace dans les productions écrites et orales successives.

Références
    Bitchener, J., & Storch, N. (2016). Written corrective feedback for L2 development. Multilingual Matters.
    Storch, N., & Wigglesworth, G. (2010). Learners’ processing, uptake and retention of corrective feedback on writing. Studies in Second Language Acquisition, 32(2), 303-334.