Signes en famille

Description: 

Le projet Signes en Famille sous la direction de Aliyah Morgenstern et financé par la DGLFLF, puis par Ortolang a pour objectif de recueillir des échanges spontanés dans des familles où la LSF est une langue de communication, notamment durant le repas familial, afin de faire connaître la LSF et de monter qu'il s'agit bien d'une des langues en usage en France, dans une pratique quotidienne et naturelle pour des enfants sourds. L’équipe a constitué un corpus de plus de 30 heures d’enregistrements, à l’aide de deux caméras, ce qui nous a permis de saisir les interactions polyadiques sous plusieurs angles (nécessaire à l’étude de l’interaction en LSF, langue visuo-gestuelle) mais aussi de filmer l’ensemble des membres de la famille, même lorsque ceux-ci étaient séparés en des lieux différents. Nous avons filmé 10 soirées (du retour de l’école au coucher des enfants), dans 10 familles différentes, qui toutes se sont déclarées comme étant des utilisatrices de la LSF. Les enregistrements vidéo comprennent également un entretien avec les parents (et dans un cas avec l’enfant), au cours duquel des questions sur leurs pratiques langagières leur ont été posées.

Responsable(s): 
Aliyah Morgenstern, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Membres: 
  • Marie-Thérèse L'Huillier, SFL / CNRS
  • Marion Blondel, SFL / CNRS
  • Stéphanie Caët, Université de Lille
  • Caroline Bogliotti, MODYCO / Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Isabelle Estève, Université Stendhal Grenoble 3
  • Laetitia Puissant-Schontz, Orthophoniste, MODYCO
  • Anaïs Lisette, CDD
  • Sarra El Ayari, SFL / CNRS
Equipe(s):